Maître Hélène THOUY est avocate au Barreau de Bordeaux et a installé son Cabinet 3 Allée Jean Jaurès à Langon.

Titulaire d’un Master en Droit Public des Affaires, elle a développé ses compétences en droit public en exerçant comme juriste d’une commune puis au sein d’une régie municipale, lui permettant ainsi d’appréhender les problématiques auxquelles peuvent être confrontées les collectivités territoriales.

Elle a par la suite intégré l’école du Barreau de Bordeaux.

Dans la cadre de sa formation d’avocat, elle a réalisé un stage de 6 mois au sein d’un Cabinet spécialisé en droit public.
Parallèlement et consciente de la place croissante du droit européen dans le droit interne et de la nécessité de se familiariser à ce droit et à ses procédures, elle a réalisé un stage de 6 mois au sein du Cabinet du Vice-Président de la Cour de Justice de l’Union Européenne, au Luxembourg.

Après l’obtention de son diplôme d’avocat, elle a exercé durant presque 4 années au sein d’un Cabinet notamment spécialisé en droit de la construction et de l’immobilier.

Elle intervenait dans les dossiers de droit public (plus particulièrement en droit de l’urbanisme, marchés publics et responsabilité administrative) mais également dans les contentieux de l’immobilier et de la construction.

Elle intervenait en outre dans des domaines plus généralistes comme le droit civil (droit de propriété, responsabilité civile, droit des contrats).

Ces différentes expériences lui ont permis de développer une double compétence en droit public et droit privé, particulièrement utile dans le cadre de contentieux relatifs à l’immobilier qui peuvent faire appel tant au droit de l’urbanisme, qu’au droit de la construction mais également au droit de propriété.

Aujourd’hui, elle poursuit cette activité au sein de son Cabinet à Langon.

Elle conseille ses clients (collectivités territoriales, entreprises, associations, particuliers) et intervient principalement devant les juridictions de Bordeaux et Libourne, mais également devant l’ensemble des juridictions françaises lorsque le dossier le nécessite.